Le Coronavirus: Quelles leçons tirer des anciennes pandémies ?



La pandémie de coronavirus a provoqué un choc économique énorme, certainement le plus rapide et le plus profond jamais rencontré dans notre histoire contemporaine. C’est la première fois, depuis la crise financière mondiale de 1929, que la planète est confrontée à une situation aussi grave sur le plan économique, avec un impact direct sur la croissance mondiale. La propagation du virus pousse les gouvernements, les entreprises et les ménages à réagir de manière imprévisible, transformant ainsi un problème de santé en un grand problème économique à l’échelle de toute la planète.


L'impact de cette crise se fait ressentir de plusieurs manières. Des millions d'emplois sont d’abord menacés, à travers la possibilité de faillites de très nombreuses entreprises. La situation sociale de nombreuses familles est appelée à se détériorer, en particulier dans le cas des travailleurs à faible revenu. Les spécialistes redoutent aussi, à terme, un effondrement généralisé des marchés boursiers et la baisse des taux de croissance. En moins de trois mois, tous ces effets ont déjà commencé à se faire ressentir et ce n’est que le début. Les états et les gouvernements n’échappent pas non plus à la crise. Ils subissent, de plein fouet, les faibles taux d'emploi qu’il faut compenser financièrement et la baisse de la croissance entraîne également automatiquement une chute des recettes fiscales. Enfin, la diminution de la demande peut conduire à une hausse des taux d'inflation.


D’un point de vu économique, les analystes estiment que les réponses à cette crise n'ont pas été suffisamment fortes et suffisamment ciblées. Les gouvernements ont logiquement beaucoup travaillé sur la partie médicale en essayant de prendre des mesures pour freiner l’épidémie. La partie économique de la crise semble avoir été oubliée dans un premier temps. Aujourd’hui, beaucoup de gouvernements tentent de rattraper le temps perdu et annoncent des mesures pour tenter de soutenir l’activité économique qui est quasiment à l’arrêt. La difficulté est de pouvoir anticiper l’ampleur de la crise, ce qui semble aujourd’hui difficile. Les scientifiques sont incapables de dire combien de temps la pandémie va durer et il est donc difficile d’ajuster les mesures économiques de manière précise. Cependant, certaines leçons peuvent être tirées du passé, et même d’un passé assez lointain. L’humanité a déjà été confrontée à une pandémie mondiale. C’était en 1918, ce que l’on a appelé à l’époque la grippe espagnole, qui a fait plusieurs dizaines de millions de morts. Certes, la situation